L'exercice est indispensable au Dalmatien

Un esprit sain dans un corps sain


Pour le Dalmatien l'exercice est un besoin physiologique,
tant sur le plan physique que psychique.
L'exercice d'aujourd'hui prépare la vieillesse de demain.
Lors du placement d'un chiot,
il est indispensable de s'enquérir
de la volonté des adoptants d'assurer
l'exercice nécessaire au Dalmatien.



Quelle que soit la race, l'exercice constitue, avec une alimentation de qualité, les piliers de la bonne santé.
Pour le Dalmatien, c'est le premier volet du tryptique : exercice – autorité – présence suffisante – qui conditionne son épanouissement au sein de la famille, garant de la réputation de notre race.

Exercice et équilibre psychologique

Au cours des siècles derniers a été cultivée chez le Dalmatien l'aptitude à la course de fond.
Le Dalmatien a ainsi acquis, certes une morphologie d'athlète - épaule longue et oblique, poitrine profonde, dos puissant, angulation des rayons osseux du bassin et des membres postérieurs favorable à une excellente propulsion - mais aussi un besoin d'activité intense en plein air lié à sa vigueur.
Pour peu qu'il dispose quotidiennement d'un certain exercice en liberté, le Dalmatien se montre calme à la maison.

L'exercice est indispensable au Dalmatien
Condamné à un tour de pâté de maisons, n'ayant pu dépenser l'énergie qui est en lui , il risque fort de voir sa vivacité se transformer en brutalité. C'est d'ailleurs une cause de replacement de Dalmatiens adultes.

Par ailleurs, sans sorties régulières en liberté, la socialisation acquise durant l'enfance ne peut se confirmer ni se développer comme l'exige notre monde moderne confrontant nos chiens chaque jour à des situations ou des rencontres « surprenantes » auxquelles il faut réagir avec calme.

Le jardin est-il suffisant pour assurer l'exercice nécessaire au Dalmatien ?

Cela se discute ; il est certainement préférable qu'un Dalmatien dispose d'un jardin mais si celui-ci est de petite taille, il constitue plus une occupation qu'une véritable source d'exercice.
Dans ce cas là, attention à ce que la seule occupation ne devienne pas une défense excessive du territoire à l'égard des congénères passant le long des clôtures ,ce qui risque progressivement de nuire à l'harmonie des contacts sociaux lors des promenades.
Par ailleurs, le jardin ne dispense pas de sorties quotidiennes en extérieur car chacun sait que les Dalmatiens souhaitent rarement rester dehors quand les Maîtres sont à la maison, notamment par mauvais temps.


Exercice et santé physique

La régularité de l'exercice est essentielle
La sédentarité durant la semaine ne peut nullement être compensée par une sortie au cours du week-end. A noter qu' un exercice soutenu pour un organisme qui n'y est pas préparé est néfaste, voire potentiellement dangereux lors d'affection sous-jacente.

Les vertus de l'exercice pour l'organisme :
La sédentarité conduit à l'excès de poids, les aliments « allégés « ne parvenant pas à faire des miracles.
La surcharge pondérale, à partir de l'âge de 7 ans, favorise les maladies cardiaques,
les atteintes ligamentaires ou ostéoarticulaires.

Le coeur est un muscle qui perd ses capacités d'adaptation faute d'exercice, au fil des années.

Les ligaments sont soumis à des forces excessives lorsque les muscles manquent d'élasticité.
Ceci conduit à des entorses, voire des ruptures de ligaments (le ligament croisé du genou en est l'exemple le plus courant) ou au tiraillement des point d'insertion sur les articulations, à l'origine d'exostoses (bourgeonnement de l'os) progressivement invalidantes.
Les cartilages articulaires, sollicités en force par des muscles insuffisamment développés, subissent des micro traumatismes répétés générateurs d'arthrose.

La surcharge pondérale fait aussi, chez des individus predisposés, le lit du diabète ou de maladies dégénératives notamment hépatiques.

L'exercice chez le chiot

Jusqu'à l'âge de 6 mois, le chiot ne doit jamais être soumis à un exercice excessif.
Les promenades doivent se dérouler à son rythme et doivent cesser avant qu'il donne l'impression de traîner. A cet âge, le jogging est tout à fait contre-indiqué.

Les jeux à la balle doivent rester exceptionnels car ils soumettent les articulations à des forces excessives fragilisant les cartilages.

L'exercice chez l'adulte

L'exercice est indispensable au Dalmatien
La musculation du dos conditionne certes la qualité des allures du Dalmatien mais aussi la préservation d'une bonne mobilité au moment de la vieillesse.

La marche en laisse, durant laquelle le chien relève son encolure, creusant ainsi le dos, ne permet absolument pas d'entretenir la musculature du dos.
Ce n'est qu'en liberté, lors des promenades dans des espaces verts, riches en odeurs, provoquant une attitude de quête, le nez au sol, que le Dalmatien, en engageant les membres postérieurs sous son corps, tendant son dos comme un arc, parviendra à muscler son dos.

Lors du placement d'un chiot, il est indispensable de s'enquérir de la réelle volonté des adoptants d'assurer l'exercice quotidien nécessaire au Dalmatien.

Dominique Vincent

L'exercice chez le Dalmatien âgé : lire ICI