La position assise: "tranquille"...




La position assise: "tranquille"...
L'obtention "éthologique" de la position assise obtenue en s'inspirant de la mère qui régurgite de la nourriture à ses chiots au moment du sevrage est un exercice souverain pour l'éducation du chien, tout au long de son existence.
C'est une façon d'asseoir ( sans jeu de mots) son autorité en ramenant immédiatement son chien dans le cadre de l'autorité maternelle bienveillante.
C'est l'occasion de rappeler l'étymologie d'autorité " auctor " qui signifie "augmenter" ; faire preuve d'autorité c'est donc permettre au sujet qui est placée sous celle-ci de se développer , de s'épanouir. Nous sommes loin de la contrainte, n'est-ce pas?

La position assise permet:
- De rétablir le climat de l'obéissance( étymologie : "oboedire" soit écouter)
Obéir veut dire écouter!
- Interrompre une action inappropriée en "changeant de conversation".
- Contrôler la motricité, avant d'être dépassé, en cas de danger etc
- Calmer immédiatement

Comment l'obtenir?
Le chiot qui quémande la nourriture vient lécher la commissure des lèvres de sa mère. Celle-ci lève la tête au-dessus de la tête du chiot qui s'assoit immédiatement.

Il suffit de reproduire ce scenario: se placer devant le chiot, une récompense au creux de la main.
Interpeller le chiot "Dally !" puis prononcer "Assis" tandis qu'on présente la récompense au chiot d'avant en arrière jusqu'au dessus de ses yeux, le chiot s'assied immédiatement. Féliciter en donnant la récompense.
Au début, on récompense à chaque fois puis de façon aléatoire mais les félicitations restent systématiques (une caresse furtive sur la tête du chiot mimant le comportement du dominant suffit).






position_assise.pdf POSITION_ASSISE.pdf  (398.65 Ko)