Dysplasie Rénale / Néphropathie Familiale


La vigilance est de rigueur



La Dysplasie Rénale et la Néphropathie Familiale, toutes deux, à composante génétique, se distinguent l'une de l'autre, par les lésions rénales, à savoir un trouble de l'architecture du rein pour la DR et, une dégénérescence de la membrane de filtration des unités microscopiques de filtration ( néphrons) pour la NF.

Leur point commun est de toucher plus particulièrement de jeunes chiens et de connaître une évolution fatale.

DR et NF existent dans toutes les races.
Certaines sont très sérieusement touchées ( Cocker, Bull terrier, Lhassa Apso etc).
Le manteau blanc ( "panachure envahissante") semble constituer un facteur de risque.

21 cas ont été signalés au DCF de 2007 à 2016 dont 9 depuis 2014 , ce qui invite à une grande vigilance car les cas déclarés constituent la partie émergée de l'iceberg!
En effet, si pour le Cocker, le déterminisme est simple ( mutation monogénique récessive) ce qui a permis la mise au point d'un test génétique, pour le Dalmatien, comme pour le Bull Terrier, le déterminisme semble très probablement polygénique ce qui complique sérieusement la découverte, à court terme , d'un test génétique.

L' American Dalmatian Club vient de lancer ( 2016) un appel pour trouver un laboratoire de recherche.

Les signes évocateurs sont, chez un jeune chien:
D'abord, soif excessive et mictions anormalement abondantes avec une urine très claire (tendance à la malpropreté).
Ensuite, inappétence puis retard de croissance.
Enfin , troubles osseux et digestifs.

Lien: www.dalmatien-club-francais.org